Liltone Morris

Tony, ou Liltone Morris dans le milieu de l’Audio-visuel, est un jeune Albigeois passionné de cinéma & de photographie. C’est à huit ans qu’il rencontre l’art en se découvrant un talent pour le fusain et le pastel dans les « ateliers de peinture » de la petite ville de Carmaux (81).
Plus tard, son frère lui lègue sa passion pour la musique; et c’est vers l’âge de 18 ans qu’il décide de mettre en images ses propres chansons: il achète sa première caméra à cassettes Dv. Il se découvre alors une nouvelle passion.
C’est avec le temps que le cinéma prend l’avantage sur la musique et c’est de façon autodidacte qu’il évoluera dans le monde de l’image. – en 2014, après une formation de six mois qui lui a permis de se perfectionner (avec des formateurs talentueux, tels que Thierry Saint-Paul), Tony comptabilise plus de cent réalisations au compteur. Ces 5 dernières années, Tony a parcouru la France à la rencontre d’artistes passionnés qui lui donneront la visibilité qu’il n’avait pas: Furax Barbarossa (Toulouse), L’indis (Paris), 10vers (Toulouse), Grim Reaperz (Montélimar), Freestyle of the Arsonists (USA), Deen Burbigo (Paris / Marseille), GQ, King Magnétic (AOTP / USA), Demi-portion (Sète) et plus récemment la rappeuse Pand’or (Paris)…etc. Friant d’apprentissage, il retient les conseils de chacun et les met en pratique sur chaque nouvelle création.